Thermostats NEST : un pas éco-responsable de plus

nest

Voilà bientôt plus  d’un an que nous sommes dans nos locaux du 27 rue Romarin, et nous nous efforçons au quotidien de mener des actions en faveur d’une activité plus éco-responsable, pour Ecoworking et surtout pour nos coworkers. L’objectif étant des les sensibiliser sur ces bonnes pratiques de recyclages, consommations…

Nous avons donc installés des thermostats connectés NEST sur chacune de nos chaudières afin de quantifier et contrôler nos consommations énergétiques.

Le thermostat NEST permet de contrôler la température des locaux avec précision, mais il réalise également un programme adapté en fonction de nos modes de vies. Il mémorise donc nos activités du matin au soir, et fournit des statistiques sur nos économies d’énergies chaque semaine.

A l’heure des objets connectés, cet investissement nous semblait indispensable pour contrôler et obtenir des bilans sur nos consommations de chauffage. Ce bilan sera bien sûr transmis à nos coworkers.

nest-2

Don Boule de Neige : le coeur au microcrédit solidaire

logo-dbn

Voilà quelques temps Renaud nous à rejoins au sein d’Ecoworking pour partager notre aventure. Au delà du faites que c’est un des anciens et pilliers de la maison; il véhicule par son travail et ses valeurs, une approche humaniste et un dynamisme qui force le respect et motive l’ensemble des coworkers.

Il était donc temps de lui rendre hommage et surtout de présenter une des associations qu’il soutient et qu’il a bien voulu nous présenter lors d’une conférence bien sympathique : l’association Don Boule de neige.

Don boule de neige, c’est quoi ?

L’idée est simple : lutter contre la pauvreté en favorisant le développement grâce au micro-crédit social. DBN, via ses partenaires, aide les personnes qui veulent sortir de la pauvreté dignement par la création d’une activité économique.

Le micro-crédit : indispensable !

Créé et développé par Muhammad Yunus, professeur d’économie et prix nobel de la paix 2006, il consiste en l’attribution de prêts de faible montant à des entrepreneurs ou à des artisans qui ne peuvent accéder aux prêts bancaires classiques.

40 années de travail acharné, lui ont permis de créer la Grameen Bank, organisme proposant des prêts aux plus pauvres du Bangladesh. En 2,011, la Grameen Bank a accordé environ 10 milliards de dollars de crédits à plus de 8,3 millions de personnes !

Jean-Paul Jacquart a donc eu la bonne idée, en 2002, d’utiliser ce modèle et de l’appliquer à Don Boule de neige en créant cette structure.

Découvrir l’historique complet

Les valeurs de Don boule de neige

  • le micro-crédit est une réponse réellement efficace contre la pauvreté !
  • amitié
  • convivialité
  • solidarité
  • effet boule de neige
  • 100% des dons vont aux actions
  • 100% de bénévoles impliqués des toutes les fonctions de l’association.

Des valeurs qui ressemble par certains aspects à ce que prône le coworking.

Le principe « effet boule de neige »

  • vous réalisez un don du montant désiré
  • Les ONG locales partenaires reçoivent vos dons, forment, prêtent et suivent le projet de chaque emprunteur
  • Les ONG locales mesurent l’amélioration du niveau de vie des familles emprunteuses
  • L’emprunt sert toujours à créer ou développer un projet d’activité : commerce, artisanat, agriculture, élevage. Il ne s’agit jamais de crédit à la consommation.
  • l’argent donné est utilisé plusieurs fois

schma organisation

Exemples d’interventions Don Boule de Neige

 Madagascar

Micro-crédit en nature et en argent, formation technique et micro-assurance santé dans les bidonvilles d’Antananarivo en zone rurale périphérique.

Togo

En plus d’une activité classique de micro-crédit dans les bidonvilles de Lomé, nous avons choisi d’aider des femmes porteuses du virus VIH. Rejetées par tous, leurs enfants à charge, elles doivent s’en sortir seules. Le micro crédit leur sert à créer ou développer un petit commerce de revente, de restauration ou une activité artisanale.

Burkina Faso

Micro-crédit en bidonville et périphérie de Ouagadougou; micro-crédit à destination des femmes en milieu rural (à Fada).

Découvrir toutes les interventions

Don Boule de Neige en chiffres

  • 50 000 personnes ont pu bénéficier d’un 1er micro-crédit
    • 20 000 par les dons
    • 30 000 par les remboursements
  • remboursement des micro-crédits à plus de 97% !
  • tous les dons donnent accès à une déduction fiscale de 66%

Alors n’hésitez plus ! Faites un geste pour le micro-crédit et engager vous au côté de Don Boule de Neige. Merci pour votre aide.

dbn-form

Les cow boys solitaires et le coworking

FranceInfo continue a parler des nouvelles tendances du travail…

Nouvelle tendance née aux Etats-Unis qui arrivent en France : des entreprises nomades, dont les bureaux se déplacent au gré de leurs besoins… et qui se logent dans les locaux d’autres sociétés qui, elles, ont de l’espace libre.

Pourquoi entretenir des mètres carrés de bureaux fixes qui coûtent les yeux de la tête – le logement est le deuxième poste des entreprises – quand on n’est pas sûr, ni de l’avenir de la boite, ni du nombre de salariés ? C’est la question que se posent de plus en plus de petites sociétés – des start-ups mais pas que – qui remettent en cause le concept du « siège », des locaux forcément grands et ostentatoires et bien situés.

De nouvelles solutions s’offrent à cette « génération précaire »

Des solutions qui sont forcément nées des infinies possiblités apportées par internet. Des idées qui ont vu le jour, on s’en doute, aux Etats-Unis. Où la mise à disposition d’espace de travail est devenue monnaie courante dans les grandes métropoles.

On connait depuis longtemps les centres d’affaires, ces hôtels pour petites boites où l’on peut réserver un bureaux à l’heure ou à la journée. Ces dernières années, sont apparus aussi les espaces de coworking, où tout travailleur indépendant peut s’installer pour travailler aux côtés d’autres cow boys solitaires de son espèce. On voit désormais arriver la réservation de bureaux et de salles de réunions…

lire la suite sur FranceInfo

 C’EST MON BOULOT par Philippe Duport lundi 20 octobre 2014

L’élément clef du travail : l’intimité

Une étude mondiale menée par Steelcase, spécialiste de l’aménagement de bureaux, montre que partout dans le monde, les salariés réclament d’avoir le choix entre des moments de retrait et des temps de collaboration, selon les tâches qu’ils ont à accomplir.

Partout dans le monde, il y a un élément que les salariés citent comme étant indispensable à leur productivité : c’est l’intimité au travail. A l’heure où on nous demande de toujours plus collaborer avec les collègues, on souffrirait de ne pas pouvoir se retrancher dans sa bulle quand on en a besoin.

Un seul poste de travail pour des besoins pourtant différents

Cette frustration montante, c’est une étude mondiale de Steelcase, le leader de l’aménagement de bureaux, qui la met en évidence. Selon cette enquête qui porte sur plus de dix mille salariés, on nous impose un seul poste de travail, une seule façon de fonctionner, alors que, selon les moments de la journée, on n’a pas les mêmes besoins. Il y a le temps pour les échanges, pour des mini-réunions à deux ou trois, le temps pour les coups de fil, et le temps de silence pour rédiger ou réfléchir. Et pour tous ça, la plupart du temps, un seul et même poste de travail. D’où la frustration….

lire la suite sur FranceInfo
C’EST MON BOULOT par Philippe Duport vendredi 17 octobre 2014

Coworking Tour – Vendredi 26 septembre 2014

Affiche cwt

Le 1er « Coworking Tour » se tiendra Vendredi 26 septembre 2014; réunissant élus, journalistes et grand public pour partir à la découverte des différents coworkings du Grand Lyon.

Organisé par le collectif « coworking Grand Lyon », réunissant 5 espaces de coworking lyonnais : L’atelier des médias, Comptoir Etic, La cordée, Locaux motiv’ & Ecoworking et en partenariat avec le Grand Lyon, nous vous invitons à découvrir le coworking, ses valeurs, ses pratiques et participants.

Lire la suite