Coworker du mois : Amélie

Coworker du mois : Amélie

Qui es-tu ?

Amélie, j’ai 33 ans, je suis ingénieure et je suis à Ecoworking depuis bientôt 5 ans.

Que fais-tu à Ecoworking ? Ton job ?

Je travaille chez Flores, une entreprise qui fait de la programmation architecturale et de l’assistance à maîtrise d’ouvrage. Mon job c’est programmiste ; c’est un métier qui se situe à l’interface entre l’architecture et l’ingénierie. Notre travail consiste à assister des maîtres d’ouvrage qui ont des projets de bâtiment en construction ou restructuration ; on les aide à définir leur projet, leurs besoins, à voir si c’est faisable du point de vue architectural, technique et économique. Ensuite on rédige le cahier des charges pour consulter des architectes. Puis on les aide à sélectionner l’architecte, à suivre les études de conception, et parfois même le chantier jusqu’à la livraison.

C’est à la fois technique (ingénierie du bâtiment), humain par les aspects de concertation, de compréhension des besoins des futurs utilisateurs et stratégique avec une réflexion parfois poussée sur les enjeux du projet, en relation avec les décideurs.

Tes compétences en mots clés ?

Architecture – qualité environnementale du bâtiment – économie de la construction – concertation – management

Ce que tu aimes ? & Ce que tu n’aimes pas ?

J’aime plein de choses ! Je suis assez curieuse et je m’intéresse à différents domaines. J’aime en particulier tout ce qui touche à l’art, la randonnée, les voyages, les langues étrangères…J’aime bien découvrir des choses nouvelles.

ET Le thé 😊

Ce que je n’aime pas… j’ai du mal avec la malhonnêteté, le pessimisme gratuit… Et je n’aime pas le café brûlé !

Plutôt musique ou livre ?

Musique ! En écouter et en jouer. Je m’intéresse à des styles très variés mais avec une prédilection pour le folk et tout ce qui est un peu indépendant.

Ton talent caché ?

Peut être en rapport avec la création artistique…

Un talent que tu n’as pas du tout ?

Le sens de l’orientation (mais j’ai un bon GPS !)

Ton endroit préféré ?

Mon village en Corse

Pourquoi le coworking & Ecoworking ?

On est tous en télétravail dans mon entreprise même si on a un endroit où l’on vient faire des points, se rencontrer. De mon côté, je n’avais pas envie de travailler chez moi, je voulais séparer vie personnelle et professionnelle, alors je trouvais que le coworking était une bonne solution.

Ecoworking, c’était à côté de chez moi, je me reconnaissais dans ses valeurs et ça avait l’air sympa ! C’est un peu le hasard, mais qui fait bien les choses.

Ton meilleur souvenir professionnel

Ce n’est pas vraiment un souvenir mais ce qui me plaît particulièrement dans mon travail c’est qu’on apprend toujours de nouvelles choses : c’est un métier pour les gens curieux ! En fait, on est amené à entrer dans des univers, rencontrer des gens, découvrir des lieux qu’on n’aurait pas forcément l’occasion de visiter ; par exemple, un bloc opératoire, une prison, une université, un bâtiment abandonné, et à chaque fois, il s’agit de comprendre ce que font les gens, comment ils fonctionnent…c’est un peu un travail de détective.

Du coup ce n’est pas un souvenir précis mais plutôt des petites constellations de gens, de milieux.

Ton meilleur souvenir à Ecoworking

J’ai beaucoup aimé le tournage de « Happy » ! (ça fait une petit pub pour Renaud). Il y avait une sorte d’effervescence dans le coworking, une ambiance joyeuse : c’était très sympa ! Et le clip est extrêmement bien réalisé 😉

Comment tu définis Ecoworking en quelques mots ?

Chaleureux – bienveillant – confortable

Ton plat préféré & Ta boisson préférée

La sauce tomate de mon Grand-Père ! & le Thé !

 

 

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*