Coworker du mois de juin : Marie

Coworker du mois de juin : Marie

Qui es-tu?

Je suis Marie, j’ai 43 ans, j’ai créé mon activité il y a un peu plus de 3 ans. Je travaille dans le domaine de la communication après des années dans la presse. Je suis une passionnée de montagne ce qui explique ma présence à Lyon depuis plus de 15 ans. Je suis une jeune maman et je réfléchis à comment continuer mon activité en me rapprochant des Alpes, mais c’est pas fait 🙂

Que fais tu à Ecoworking? Ton job?

Dans le domaine de la communication, je me suis spécialisée sur tout ce qui a trait aux contenus éditoriaux, avec un gros volet de conseil et un gros volet de production. Le conseil en matière de rédaction c’est accompagner mes clients à trouver les bons mots, les bons arguments et les bonnes tonalités : c’est designer le langage de mes clients et produire leur contenu de manière cohérente. Je passe ma vie à rencontrer des gens, les faire parler et saisir ce qui fait la spécificité soit de la personne, soit  du projet. J’ai des clients soit en direct du monde de l’entreprise ou des collectivités, soit des agences.

Tes compétences en mots clés?

Planner stratégique 
Chef de projet
Communication globale

Ce que tu aimes?

Ce que j’aime c’est rencontrer des gens, bouger …

Ce que tu n’aimes pas?

Ce que j’aime pas c’est les gens qui disent sans dire, c’est un type de relation pas authentique. Moi je m’accroche sur les mots des gens et quand ils me mettent du brouillard, je suis super déçue. J’aime les gens incarnés, j’aime pas les gens qui se planquent, mais parfois il faut faire avec.
Et j’aime de moins en moins la vie citadine !

Plutôt musique ou plutôt livre?

Lecture ! Je suis une droguée de la lecture. La lecture est mon doudou. En ce moment je lis le dernier livre de Decoin qui se passe au Japon au XIème siècle et c’est très rigolo car en parallèle j’accompagne une marque qui vend des produits japonais donc je suis immergé complètement dans la culture japonaise et j’adore. Je lis des romans exclusivement et des polars. J’ai besoin d’une littérature facile, romanesque, avec des personnages épais qui m’emmènent avec eux. J’ai pas d’auteurs favoris même si j’ai été marqué par Céline avec toute l’ambiguïté de son personnage.
Je peux pas m’endormir sans lire, ca devient grave.. Mais c’est une addiction qui, a priori, n’est pas trop mauvaise pour la santé!

Ton talent caché?

Avec un peu de recul, j’arrive à amener les gens à se livrer sur des choses alors qu’ils voulaient pas forcément le faire. Une capacité à entrer dans leurs univers et les mettre en confiance. Et a fortiori dans le business ! C’est peut-être ça mon talent caché finalement, plutôt conscient que caché d’ailleurs.

Un talent que tu n’as pas du tout?

Le dessin, j’ai même une réticence à y aller. Quand je sais pas faire j’y vais pas !
Ce que je sais pas faire c’est plutôt d’accepter que je suis faiblarde sur certaines compétences mais je le vis bien hein ! 🙂

Ton endroit préféré?

C’est la nature mais encore plus précisément j’ai des images des Hautes Alpes, au dessus de Briançon, petit village autour de Puy Saint Vincent.
J’aime pas voir l’horizon, j’aime voir quelque chose au dessus de la tête, j’ai besoin de succession de plans et de nature. Moi je revis quand j’ai des grands sommets devant moi.. je me rends compte que ça me manque !

Pourquoi Ecoworking?

Pour moi c’était le bon mix entre un cocon donc le côté un peu intime, protégé, réservé, la présence des fondateurs qui étaient là mais aussi une grande autonomie et un grand respect donc c’était la bonne distance. La bonne échelle psychologique.

C’est pas la foire, il y a pas le côté branchouille de certains espaces de coworking, moi j’avais besoin de me poser, d’avoir un ancrage, des racines.  Il y a la dimension géographique, le lieu, les choix de matières, ça paraissait authentique, et je me suis vraiment pas trompé… La maturité dans la réflexion sur le coworking aussi, ici il y a un vrai positionnement, une vraie conscience sur ce que peut représenter le coworking dans le travail de demain. 
Ici c’est mon camp de base !

Ton mot favori si tu en as un?

C’est cyclique chez moi, en ce moment c’est “notamment”.

Ton plat préféré?

Je ne répond pas, j’ai pas de plat préféré… je m’ennuie avec la répétition !

Ta boisson préférée?

Je suis plutôt branché Bourgogne…Un très bon Bourgogne. Et rien à voir mais aussi une capacité à aller chercher des vins très tannique type Gigondas. C’est absolument incompatible, en principe on ne peut pas aimer les deux mais c’est un peu mes madeleines de Proust…

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*