Coworker du mois : Guillaume

Coworker du mois : Guillaume

Qui es-tu ?

Guillaume, 53 ans. Je suis à Ecoworking depuis mai 2018 et lyonnais depuis 5 ans. Après avoir travaillé 15 ans en Suisse dans les achats, je me suis installé à Lyon pour des raisons personnelles.

Que fais-tu à Ecoworking ? Ton job ?

J’ai créé ma société, parce que je ne trouvais pas de boulot à Lyon dans les produits de la mer : à Lyon on mange trop de cochon ! Au bout de 3-4 mois j’ai créé une petite structure : Seafood connection – que je développe tout seul.

J’ai trouvé la formule de coworking intéressante, j’ai essayé deux coworking avant de découvrir Ecoworking. Bien accueilli, bien « encadré », content d’être là !

Tes compétences en mots clés ?

Sincère – Humain – Relationnel clair – Respect – Transparence

Ce que tu aimes ? & Ce que tu n’aimes pas ?

J’aime la sincérité, le respect, l’écoute, l’échange, le partage

Je n’aime pas : le manque de respect en règle général

Plutôt musique ou livre ?

Un peu les deux. Musique en permanence parce que c’est quelque chose de distrayant, qui redonne du boost et du punch dans une journée qui ne commence pas toujours bien. Le classique c’est un fond sonore qui peut être agréable. Le silence, je l’aime bien mais pas tout le temps…

Livre, à certains moments. Être dans un bon roman, ça me plait bien ! Ou quelque chose d’enrichissant quelque soit la forme.

Ton talent caché ?

La gentillesse. Je sais ce que je veux, je sais ce que je peux donner donc je pense que je suis quelqu’un qui sera fidèle à partir du moment où j’aime. On ne peut pas plaire à tout le monde, les autres ne peuvent pas toujours me plaire non plus, je ne suis pas en toujours adéquation avec chacun. Mais j’essaye d’être le plus sincère, d’apporter quelque chose dans mes relations sous forme de bienveillance.

Un talent que tu n’as pas du tout ?

Créatif. Je ne suis pas un créatif ! Le regret que j’ai en tout cas dans mon métier c’est de ne pas utiliser au quotidien une activité manuelle en lien avec ce que le cerveau peut apprendre. Je ne suis pas du tout créatif, en dessin je suis une brêle pas possible.. bon voilà, c’est pas pour moi !

Ton endroit préféré ?

Paumé dans la nature en admiration devant un beau paysage, un beau coucher de soleil. Seul ou accompagné. Et me dire qu’on a une chance pas possible de profiter de ça, et d’avoir un peu les boules effectivement de savoir que c’est menacé. Histoire d’en profiter quoi 😊

Pourquoi le coworking & Ecoworking ?

Je voulais trouver quelque chose qui puisse garder une forme de bureau, avec des horaires. J’ai besoin de bien structurer et de bien séparer l’activité professionnelle de l’activité personnelle. Donc j’ai vite compris que j’avais besoin d’être dans un espace de coworking.

Pourquoi Ecoworking ? parce qu’il y a un état d’esprit ! Même si chacun est différent il y a des valeurs communes, il y a une bienveillance, il y a du respect mutuel qu’on peut mettre rapidement en place. C’est un cocon que beaucoup apprécient et que beaucoup ont envie de privilégier et de protéger. Je crois qu’on s’y sent bien.

Ton meilleur souvenir professionnel

Le premier job ! ça remonte en 1992-1993, c’était le premier job à la fin d’un processus de sélection et je me suis dit : « super ! ça le fait, je rentre dans la vie professionnelle »

Ton meilleur souvenir à Ecoworking

Je n’en ai pas en particulier, mais c’est le fait de voir qu’à Ecoworking chacun a ses habitudes et peut tout à fait être à sa place. Après la période de « découverte », chacun s’ouvre doucement. Il y a des échanges, des sympathies et des amitiés qui peuvent se mettre en place.

Comment tu définis Ecoworking en quelques mots ?

Bienveillance – climat relationnel – qualité des locaux – esprit d’équipe – toi aussi (Maureen) 😉

Ton expression favorite si tu en as une ?

« Essayer de me coucher moins con le soir » : c’est pas mal si j’ai pu acquérir et comprendre quelque chose de nouveau dans la journée

Ton plat préféré & Ta boisson préférée

Ma boisson préférée : du vin blanc, de toutes origines (Anjou, Bourgogne, aligoté, vin d’Alsace…. ), les pétillants italiens sont très sympas aussi.

Le plat : tout ce qui est bon, tout ce qui me fait du bien aux papilles, au palais, qui me fait vibrer, toutes les saveurs ! je suis dans l’alimentaire ce n’est pas pour rien.

Quel est ton surnom ?

Pas de surnom officiel. Il y en a un qui tourne forcément autour du prénom Guillaume. Donc ça, chacun trouvera 😉

 

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.